Au clair de la lune

Au clair de la lune,

Mon ami Pierrot,

Prête-moi ta plume,

Pour écrire un mot.

Ma chandelle est morte,

Je n’ai plus de feu,

Ouvre-moi ta porte

Pour l’amour de Dieu.

 

Au clair de la lune,

Pierrot répondit :

« Je n’ai pas de plume,

Je suis dans mon lit.

Va chez la voisine,

Je crois qu’elle y est,

Car dans sa cuisine,

On bat le briquet ».

 

Au clair de la lune,

Pierrot se rendort.
Il rêve à la lune,

Son coeur bat bien fort.

Car toujours si bonne,

Pour tous les enfants,

La lune lui donne,

Son croissant d’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to Top